Je suis militaire ou ancien militaire blessé

Afin de faciliter le retour à l’emploi des militaires blessés, les conseillers de Défense Mobilité leur proposent un programme sur mesure.

Militaire blessés : un accompagnement spécifique

Depuis 2012, les militaires blessés bénéficient d'un dispositif dérogatoire afin d'accéder dans des conditions optimales au dispositif de reconversion du ministère des Armées. La mise en place d'un plan d'action ministériel à la fin de l'année 2015 a accru les actions en leur faveur, en particulier pour les militaires en état de stress post-traumatique.

Défense Mobilité travaille en étroite collaboration avec le Service de Santé des Armées, les cellules d'aide aux blessés, l'office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), les référents handicap, l'action sociale des Armées, le milieu associatif, ainsi que de nombreux partenaires comme le MEDEF. Le guide du blessé présente les différentes interactions entre les entités au service du blessé.

En 2018, 225 blessés ont intégré le dispositif Défense Mobilité. Une large majorité a retrouvé un emploi en moins de six mois : secteur privé, secteur public, voire création ou reprise d'entreprise pour certains d'entre eux. Même si elles ne sont pas les seules à recruter un militaire blessé, 17 entreprises « grand compte » partenaires, d'ampleur nationale et internationale se sont déjà engagées dans une politique volontariste de de recrutement de militaire blessé.

Pour qui et comment ?

Qui peut bénéficier du dispositif ?

Tous les militaires blessés, quelle que soit la blessure, psychique ou physique, y compris dans le cadre d'un congé de longue maladie (CLM) ou d'un congé de longue durée pour maladie (CLDM), et ce sans condition d'ancienneté de service pour les blessés en opération ou en service.

Pendant combien de temps ?

L'accompagnement proposé est sans limite de temps, même après la radiation des contrôles.

Que peuvent proposer les conseillers de Défense Mobilité ?

Aujourd'hui une quarantaine de conseillers en transition professionnelle de Défense Mobilité, sensibilisés à la problématique du handicap proposent un accompagnement « sur mesure »  adapté aux besoins  de chacun des blessés, qu'il s'agisse d'un blessé physique et/ou psychique.

La reconversion participe à la reconstruction du militaire blessé. Le conseiller l'accompagne dans la définition d'un nouveau projet professionnel en adéquation avec ses motivations à travers la valorisation de son expérience et de ses compétences. Grâce à sa connaissance du marché du travail, le conseiller aidera le militaire à retrouver rapidement un emploi dans le secteur public ou privé.

Par ailleurs, pour ceux qui le souhaitent, le Centre Militaire de Formation Professionnelle de Défense Mobilité bénéficie d'une structure pouvant accueillir des blessés. Les stagiaires blessés en formation au Centre peuvent bénéficier de séances de sport spécifiques dispensées par un moniteur s'appuyant sur des matériels spécifiques ainsi que de séances d'équitation adaptée.

Accompagnement vers l'emploi privé et/ou vers la fonction publique : 

Les militaires blessés peuvent bénéficier des services des prestations d’accompagnement vers l’emploi privé et/ou vers la fonction publique notamment via l'article L4139.3 - Emplois réservés.

 

Découvrez ci-dessous le témoignage d’Alexandre qui a pu bénéficier de l'aide de Défense Mobilité dans sa reconversion :