Chômage : droits et démarches

Chômage : vos droits et démarches au départ du Ministère des Armées.

Vous êtes demandeur d’emploi et ancien personnel du Ministère des Armées, voici l’ensemble de vos droits et démarches. 

1° Votre attestation de l’employeur destinée à Pôle emploi (AE)

Votre référent chômage ou responsable des Ressources Humaines doit vous remettre une attestation de l’employeur (AE) originale au moment de votre départ du ministère: la version dématérialisée est directement transmise à Pôle emploi par le Ministère des armées. Cette attestation permet à Pôle emploi d’étudier un éventuel droit à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE).

Attention : certains renseignements mentionnés sur votre AE peuvent ne pas correspondre à votre situation administrative réelle (régime de retraite complémentaire, ancienneté  dans l’entreprise, intitulé du motif de départ…). En effet, compte tenu des spécificités  statutaires du ministère non prises en compte dans l’AE générique, le référent chômage  est dans l’obligation de sélectionner des informations permettant la validation de la saisie  de l’AE sur le site internet de Pôle emploi, tout en préservant vos droits chômage.

Exception : Pour les militaires disposant d’une pension militaire de retraite (PMR)  à jouissance immédiate au taux plein (≥ à 75 %), et pour les militaires de carrière atteints  par la limite d'âge, le référent chômage délivre, en lieu et place de l’AE, une attestation  de fin d’emploi (AFE). Cette dernière permet une inscription à Pôle emploi pour bénéficier de l’accompagnement en recherche d’emploi mais exclut toute indemnisation au titre  des services militaires.

2° Vos démarches auprès de Pôle emploi (PE)

Dès le lendemain de votre radiation du ministère, vous pouvez vous inscrire comme  demandeur d’emploi (DE) sur le site internet www.pole-emploi.fr. Au vu de vos déclarations et des justificatifs fournis, PE procédera à l’étude et à  la notification de vos droits éventuels aux allocations chômage.

3° Vos droits aux allocations chômage (allocation d’aide au retour à l’emploi) 

Pour bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), vous devez être involontairement privé d’emploi et : 

  • Justifier d’une période d’activité minimale, dite période d’affiliation (88 jours travaillés ou 610 heures travaillées) au cours d’une période de référence de 28 mois ou 36 mois selon l’âge du demandeur d’emploi ;
  • Etre inscrit comme demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi ;
  • Etre à la recherche effective et permanente d’un emploi ;